Nature

Essonne en Scène veut se démarquer. Pour ce faire, il peut compter sur le domaine de Chamarande, qui forme un écrin exceptionnel pour un tel événement. 

Son château, dont le corps central fut érigé au début du XVIIe siècle, a été agrandi au bon vouloir de ses propriétaires successifs.

Le parc aussi a connu de multiples aménagements, particulièrement en 1739 quand le jardin a été redessiné avec des parterres, allées, canaux, bosquets… Au siècle suivant, le caractère de jardin à l’anglaise a été encore accentué par la plantation des essences exotiques.

Centre de formation des Scouts de France à partir de 1922, Chamarande a été occupé par l’armée allemande puis l’armée américaine pendant la Seconde guerre mondiale.

Ensuite abandonné, il a été acquis en 1957 par Auguste Mione qui a entrepris de vastes travaux, dont l’édification d’un centre médico-social et d’équipements sportifs.

Aujourd’hui, le Centre Mione est un lieu d’accueil et d’hébergement pour les groupes et scolaires. Propriété du conseil général de l’Essonne depuis 1978, le site accueille aujourd’hui les Archives départementales et un centre d’art contemporain. Il s’étend surtout sur 98 hectares et, restitué dans l’esprit du XVIIIe siècle et labellisé Jardin remarquable, il est prisé des Essonniens pour leurs loisirs et la culture (le programme À l’air libre décline danse, théâtre et musique chaque dimanche de l’été). Assister à un festival dans un cadre aussi grandiose est une chance qui ne se rencontre pas ailleurs.