nature et gastronomie

Domaine départemental de Chamarande

Domaine départemental de Chamarande © Alexis Harnichard

Essonne en Scène veut se démarquer. Pour ce faire, il peut compter sur le domaine départemental de Chamarande, qui forme un écrin exceptionnel pour un tel événement. Son château (XVIIe siècle) comme son parc, ont connu de multiples aménagements et plusieurs vies. Centre de formation des Scouts de France au début du XXe siècle, lieu réquisitionné par l’armé allemande puis américaine lors de la seconde guerre mondiale, centre médico-social, il est également devenu un lieu d’accueil et d’hébergement pour les groupes et scolaires. Propriété du département de l’Essonne depuis 1978, le site accueille aujourd’hui les Archives départementales et un centre d’art contemporain. Il s’étend surtout sur 98 hectares et, avec cet esprit du XVIIIe siècle, labellisé Jardin remarquable, il est prisé des Essonniens pour leurs loisirs et la culture (le programme À l’air libre décline danse, théâtre et musique chaque dimanche de l’été). Assister à un festival dans un cadre aussi grandiose est une chance qui ne se rencontre pas ailleurs.

LA GASTRONOMIE

L’expérience Essonne en Scène ne serait pas complète sans la gastronomie à laquelle est portée une attention particulière, pour que soient flattés tous les sens des festivaliers. Une demi-douzaine de restaurants et food-trucks ont été sélectionnés dans le cadre d’un appel à projets.Que l’on préfère les burgers ou les crêpes, ou même que l’on souhaite manger vegan, la diversité sera de mise. Mais il ne s’agira pas seulement que ce soit bon. Le cahier des charges impose également une tarification raisonnable, en se fournissant de produits peu ou pas transformés et issus du circuit le plus court possible. Essonne en Scène repose sur des valeurs intégrées à chaque niveau de son organisation.

friends-happiness-enjoying-dinning-eating-concept